Affiche 2018

Pour sa troisième édition le FCKEF s’est ouvert sur tout le continent africain, nous avons reçu 320 courts métrages de tous les genres : Fiction, documentaire, animation, expérimental… 52 films ont été choisis et divisés selon chaque genre pour la compétition. Cette troisième édition s’est déroulée du 15 au septembre 2018.

Programme 2018

 
 

 

Jury 2018

 
 

 

Saoussen MAALEJ

Actrice ممثلة

Najoua ZOUHAIR

Actrice ممثلة

Safé MESSADI

Scripte سكريبت

Sondes ZARROUKI

Journaliste et Cinéphile صحفية وسينيفيل

Saida BOURGUIBA

Critique de cinéma ناقدة سنمائية

Palmarès FCKEF 2018

 
 

 

Pour l’originalité de son sujet, son jeu d’acteur impressionnant, son double propos et son ancrage social et culturel, la profondeur de son sujet et son traitement touchant, le Jury a voté le prix du Centre National du Cinéma et de l’Image à l’unanimité pour « Tikitat Essoulina » de Ayoub Layoussifi – Maroc.

Pour la maitrise du genre documentaire, et de la technique, ainsi que la profondeur et la dimension humaine et universelle du sujet, le jury a voté le prix Inlucc à l’unanimité pour « Interdit d’aimer » de Marwa Tiba – Tunisie.

Pour le cohérence de son langage cinématographique dans son genre expérimental, et l’approche intimiste et sensorielle pour laquelle il a opté, le jury a décerné le prix Association des Arts pour le Cinéma et le Théâtre du Kef à « Silence » de Cheherazade Krichene – Tunisie.

Mention Spéciale: Acteur: Ilyess Eljihani du Maroc pour sa fraicheur, son jeu juste, et la promesse qu’il représente dans le film: « Mama Bobo » de Robin Audelfinger et Ibrahima Seydi – Sénégal.

Mention Spéciale du Jury: Documentaire: « La combattante » de Abbes Jlassi compte tenu de l’inégalité et l’humilité de son traitement, le jury tient à rendre hommage à la protagoniste du film « Khalti Fatma Cheikh Ali », pour son combat de vie, sa persévérance, son dévoiement au travail et le message d’espoir qu’elle transmet.

Palmarès 2018

 
Tikitat Soulima

Pour l’originalité de son sujet, son jeu d’acteur impressionnant, son double propos et son ancrage
social et culturel, la profondeur de son sujet et son traitement touchant, le Jury a voté le prix du
Centre Nationale du Cinéma et de l’Image à l’unanimité pour « Tikitat Essoulina » de Ayoub
Layoussifi du Maroc.DUSABEJAMBO de Rwanda

Interdit d'aimer

Pour la maitrise du genre documentaire, et de la technique, ainsi que la profondeur et la dimension
humaine et universelle du sujet, le jury a voté le prix INLUCC à l’unanimité pour « Interdit d’aimer »
réalisé par Marwa Tiba de Tunisie.

Pour le cohérence de son langage cinématographique dans son genre expérimental, et l’approche intimiste et sensorielle pour laquelle il a opté, le jury a décerné le prix Association des Arts pour le Cinéma et le Théâtre du Kef à « Silence » de Cheherazade Krichene – Tunisie.

Mention Spéciale: Acteur: Ilyess Eljihani du Maroc pour sa fraicheur, son jeu juste, et la promesse qu’il représente dans le film: « Mama Bobo » de Robin Audelfinger et Ibrahima Seydi – Sénégal.

Mention Spéciale du Jury: Documentaire: « La combattante » de Abbes Jlassi compte tenu de l’inégalité et l’humilité de son traitement, le jury tient à rendre hommage à la protagoniste du film « Khalti Fatma Cheikh Ali », pour son combat de vie, sa persévérance, son dévoiement au travail et le message d’espoir qu’elle transmet.